Le mythe du progrès artistique : Étude critique d'un concept fondateur du discours sur l'art depuis la Renaissance

By Olga Hazan

« Très largement véhiculées par les spécialistes de l. a. construction artistique passée ou contemporaine, les notions de progrès et de déclin artistiques n'avaient pas encore fait l'objet d'une étude historiographique aussi détaillée et approfondie. Ce livre est une contribution particulièrement importante pour los angeles self-discipline de l'histoire de l'art. »

Marie Carani, Université Laval

« Dans cette importante étude, Olga Hazan examine une des caractéristiques dominantes du discours de l'histoire de l'art : son obsession du récit sous forme de développement téléologique. »

Keith Moxey, Columbia University

« L'étude exceptionnelle d'Olga Hazan est une research remarquablement perspicace sur un sujet fondamental en histoire de l'art. C'est le meilleur consultant contemporain à traiter d'une query troublante de l. a. self-discipline. »

Donald Preziosi, UCLA, Los Angeles

« Hazan nous offre une critique du discours de l'histoire de l'art qui doit être prise en compte par tout chercheur sérieux. »

Catherine M. Soussloff, collage of California, Santa Cruz

Finaliste, prix du Gouverneur général du Canada, 2000

Show description

Preview of Le mythe du progrès artistique : Étude critique d'un concept fondateur du discours sur l'art depuis la Renaissance PDF

Best Aesthetics books

Iranian Cinema and Philosophy: Shooting Truth (Literatures and Cultures of the Islamic World)

In movie reports, Iranian motion pictures are stored at a distance, as 'other,' various, and unique. In reponse, this e-book takes those motion pictures as philosophically correct and leading edge. every one bankruptcy of this book is dedicated to reading a unmarried movie, and every bankruptcy makes a speciality of one thinker and one specific aesthetic query.

The Field of Cultural Production

Over the past twenty years, sociologist Pierre Bourdieu has turn into a dominant strength in cultural task starting from style in tune and paintings to offerings in nutrients and existence. the sphere of Cultural construction brings jointly Bourdieu's significant essays on artwork and literature and offers the 1st advent to Bourdieu's writings and concept of a cultural box that situates creative works in the social stipulations in their creation, stream, and intake.

Philosophers on Art from Kant to the Postmodernists: A Critical Reader

The following, for the 1st time, Christopher Kul-Want brings jointly twenty-five texts on paintings written via twenty philosophers. protecting the Enlightenment to postmodernism, those essays draw on Continental philosophy and aesthetics, the Marxist highbrow culture, and psychoanalytic conception, and every is followed by means of an outline and interpretation.

Duchamp and the Aesthetics of Chance: Art as Experiment (Columbia Themes in Philosophy, Social Criticism, and the Arts)

Marcel Duchamp is usually considered as an "artist-engineer-scientist," one of those rationalist who relied seriously at the principles of the French mathematician and thinker Henri Poincaré. but a whole portrait of Duchamp and his a number of affects attracts a distinct photograph. In his three ordinary Stoppages (1913-1914), a piece that makes use of likelihood as an inventive medium, we see how a long way Duchamp subverted scientism in prefer of a thorough individualistic aesthetic and experimental imaginative and prescient.

Extra resources for Le mythe du progrès artistique : Étude critique d'un concept fondateur du discours sur l'art depuis la Renaissance

Show sample text content

Ainsi, « le moveé est révolu mais 38. Caird (*i8y5), 31, 32 et 33, respectivement pour les options d'universalité, d'unité et de loi constante et pour los angeles quotation. 39. l. a. query posée en web page 39 trouve une réponse peu convaincante deux pages plus loin : « Neither artwork nor Philosophy, nor, i'll upload, Theology, constitutes any exception to that legislation of development which stipulations ail human wisdom. » Caird (*:8y5), forty-one. forty. Italiques de Caird (*i8y5), forty six. forty six / LE M Y T H E DU P R O G R È S A R T I S T I Q U E l'organisme n'aurait pu devenir ce qu'il est sans le passé. Chaque second moveé de l'existence de l'organisme vit encore en lui, tel quel bien sûr, mais absorbé, transformé, élaboré en l'essence de son état nouveau et meilleur. » (Caird, *i8y5, 47-48) Ces germes botaniques portent même les espoirs de Caird des succès futurs de l'humanité : Comme dans le processus de los angeles vie body, chaque section et chaque forme successives, même si elles semblent être subversives, ne sont que los angeles réalisation plus profonde de ce qui les précédait. Le ultimate pas, comme un germe, contient idéalement et implicitement tout le développement subséquent; le dernier pas, dans l. a. totalité et les richesses de sa vie, absorbe et explique et est en lui-même l. a. vérité et los angeles réalisation de tout ce qui semble s'être évanoui. (Caird, *i8y5, forty nine) De plus, Caird enrichit sa métaphore botanique en y joignant discrètement deux parallèles, l'un entre des phénomènes physiologiques et mentaux et l'autre entre un individu et le monde. Cette synthèse se conjugue avec le inspiration d'unité par lequel il peut associer les progrès philosophiques et artistiques à un progrès de l'humanité, worldwide et cumulatif dans son essence : C'est une seule pensée, un cerveau et un esprit qui a vécu et pensé à travers les âges. los angeles vie intellectuelle du monde, c'est l. a. vie intellectuelle de l'intelligence individuelle extrapolée. Sa croissance n'est pas restreinte par le nanisme d'une enfance perpétuelle. Elle s'est développée progressivement et le riche contenu de sa pensée actuelle n'est pas un amalgame hasardeux d'opinions, mais le résultat légitime et logique de toutes les pensées du passé. (Caird, *i875, fifty three) Quant aux arts mécaniques, ils suivent sans problème l'amélioration procedure générée par le progrès scientifique (Caird, *i875, 53). Pour ce qui est du progrès artistique, Caird le présente dans son moment discours comme différant du progrès scientifique. Alors que le progrès humain serait cumulatif, en ce qu'il permettrait aux chercheurs d'accomplir une mission41 par leur contribution à l'augmentation du savoir et à l'ajustement graduel d'une banque de vérités pursuits et absolues, le progrès forty-one. Caird offre aux étudiants une snapshot de leur challenge qui ressemble à celle des moines qui se retirent du monde pour prendre en cost les âmes des pécheurs : «Universities, particularly Universities constituted as our Scottish Universities are, are locations the place a physique of guys are, for thé so much half, withdrawn from ail different paintings yet that of research and thought-men to whom wisdom is a career, with considerable rest for lengthy enquiry, each one in his spécial division, and a command of thé top home equipment for personal learn.

Download PDF sample

Rated 4.85 of 5 – based on 41 votes