Conrad : Le voyageur de l'inquiétude

By Olivier Weber

Ce livre est une prom littéraire pour rendre hommage à Conrad, et surtout pour régler ma dette envers l'illustre voyageur. De belles biographies existent, mais il me semblait qu'il manquait une lucarne dans le bateau Conrad, celle qui ouvre sur son inquiétude, ses affres puisées ou détruites dans le mouvement de ses escapades maritimes, et le mouvement, intemporel, de l'âme, décrit par l. a. plume. Une somme de tourments qui ont malesé Conrad des ports plus ou moins bien fréquentés, des rixes de ponts, des tempêtes de l'Atlantique et des avanies de mers chaudes jusqu'à l'écritoire, ce lieu d'autres ouragans où guettent à los angeles fois los angeles rédemption et le naufrage.

Trois clés sont indispensables : le mystery de l'écriture, l. a. faute et los angeles foi en l'homme."

Conrad, d'origine polonaise, est né en Russie en 1857. Mais il va être l'un des plus grands auteurs anglais du XXe siècle. Orphelin, mousse à 17 ans à Marseille, capitaine à 30, ce polyglotte décide d'écrire dans los angeles langue de sa nouvelle patrie. los angeles Folie Almayer, Au coeur des ténèbres, Typhon, Lord Jim... Son oeuvre, qui ne saurait être réduite au roman de mer, est great, profonde et sombre.

Olivier Weber, écrivain-voyageur et grand reporter (Prix Joseph Kessel, Prix de l'Aventure, Prix Albert Londres), est notamment l'auteur du Faucon afghan, du Grand festin de l'Orient, du Barbaresque et, aux éditions Arthaud, de Kessel, le nomade éternel. Ses romans et récits de voyages ont été traduits en une dizaine de langues.

Show description

Preview of Conrad : Le voyageur de l'inquiétude PDF

Best British Literature books

Bruno's Dream

Bruno is sort of 90. enthusiastic about his earlier and a keenness for spiders, he's the centre of a fancy net of relationships regarding his estranged son Miles; Danby, his hapless son-in-law; Danby's mistress, Adelaide; and her dual cousins, the vengeful Will and the mischievous, sinister Nigel.

English Romantic Verse (Penguin Classics)

English Romantic poetry from its beginnings and its flowering to the 1st symptoms of its decadenceNearly all of the recognized piéces de résistance should be came across here—"Intimations of Immortality," "The historical Mariner," "The Tyger," excerpts from Don Juan—s good as a few much less popular poems. As muchas attainable, the poets are prepared in chronological order, and their poems so as of composition, starting with eighteenth-century precursors comparable to grey, Cowper, Burns, and Chatterton.

A Laodicean (Penguin Classics)

The daughter of a filthy rich railway tycoon, Paula energy inherits De Stancy citadel, an old fort short of modernization. She commissions George Somerset, a tender architect, to adopt the paintings. Somerset falls in love with Paula yet she, the Laodicean of the identify, is torn among his admiration and that of Captain De Stancy, whose old-world romanticism contrasts with Somerset's forward-looking angle.

Middlemarch (Penguin Classics)

George Eliot's Victorian masterpiece: a fantastic portrait of a provincial city and its inhabitantsGeorge Eliot’s novel, Middlemarch: A research of Provincial existence, explores a fictional nineteenth-century Midlands city in the middle of smooth adjustments. The proposed Reform invoice offers political switch; the construction of railroads alters either the actual and cultural panorama; new medical ways to medication incite public department; and scandal lurks in the back of respectability.

Additional resources for Conrad : Le voyageur de l'inquiétude

Show sample text content

6 Dans les mers du Sud À Dunkerque où mouille le Narcisse, � pur comme une imaginative and prescient de beauté idéale », le marin Conrad quitte aussitôt le bord. Il rentre à Londres pour obtenir le brevet de moment, échoue à los angeles première consultation et réussit à l. a. suivante, un examen courtroom, le jour de son vingt-septième anniversaire. � Je sortis de l. a. pièce avec plaisir – reçu ! Quarante minutes ! Et de nouveau je me trouvai dehors arpentant Tower Hill », écrit-il dans Souvenirs personnels. Malgré son titre de moment, le prochain engagement n’est cependant guère aisé à dégoter : cinq mois pour monter à bord. Mais quel superbe voilier que le Tikhurst ! C’est le plus grand bâtiment sur lequel Conrad a navigué, jaugeant mille cinq cents tonnes. Singapour est au bout de los angeles route ; le navire se dirige ensuite vers Calcutta. Du charbon à l’aller, du jute au retour. Là encore, Conrad s’attache à considérer les hommes, le pire et le meilleur d’un navire – bien plus précieux que les chargements à fond de cale, n’en déplaise aux armateurs, bien plus dangereux que le flamable shippingé sur le voilier et qui peut, comme sur le Palestine, comme pour une disaster maritime sur cinq, se transformer en brasier flottant. Il y a là surtout le capitaine Edwin John Blake, quarante-sept ans, de Plymouth, un homme dont Conrad se souviendra toute sa vie, trapu, de courte taille, parfois vaniteux mais à l’esprit toujours vif, � un des meilleurs officiers sous les ordres de qui j’ai european le bonheur de servir ». Quand Conrad, le jour de son départ du bateau, parvenu à Dundee en Écosse, lui fait ses adieux avant de filer sur Londres pour préparer son examen de capitaine, Blake lui demande : � Avez-vous en vue un navire, une fois votre examen passé ? » Conrad lui avoue qu’il n’a encore aucune proposition, comme nombre d’officiers contraints d’écumer les quais, les recrutements s’avérant de plus en plus difficiles. Blake, qui a effectué ses débuts dans le shipping de minerai de cuivre entre le Chili et l’Angleterre, lui serre alors los angeles major et répond : � Si jamais vous avez besoin d’un emploi, rappelez-vous qu’aussi longtemps que j’aurai un navire, vous en aurez un aussi. » Ces mots resteront gravés longtemps dans los angeles mémoire de Conrad. Il était expatrié, le voilà naturalisé. Il était sans homestead fixe, le voilà assuré d’un gîte, fût-il sur les mers. Période mémorable parce qu’elle révèle los angeles nouvelle vie de Conrad, et bientôt l’autre : son bercail, au fond, c’est d’abord los angeles mer, puis los angeles littérature. Sa vie n’aura été qu’une lente translation et une maturation profonde : le voyage permet d’expliquer l’homme, son âme, sa half de malédiction voulue ou héritée. Un signe, il a désormais pour adresse : � Mr J. Conrad, moment lieutenant, Navire Tilkhurst ». Non seulement le gentilhomme polonais a gagné une adresse mais aussi un patronyme : pour los angeles première fois, il renonce à son nom de Korzeniowski. Sur le chemin du retour vers les côtes anglaises, le Tilkhurst connaît une étrange mésaventure. Lors d’une rixe à bord, après une soirée sur le port de Singapour apparemment bien arrosée, le matelot William Cumming reçoit un violent coup de poing à los angeles tête.

Download PDF sample

Rated 5.00 of 5 – based on 26 votes